Objectif général

➔ Améliorer le climat scolaire en créant un Bureau Des Elèves (BDE) moteur de projets transversaux dans l’établissement porté par des élèves volontaires.
➔ Une fois l’association créée, permettre aux élèves animant le BDE de réaliser au moins un projet collectif (journal de lycée/Bal de promo fin d’année/projet éthique et/ou écologique, etc.), sur l’année scolaire.
➔ Développer des compétences employabilité et insertion par la pratique d’une méthodologie de projet.
➔ Préparer les délégués terminale à la vie étudiante en leur permettant d’investir un espace qui leur est dédié.
➔ Faire du bureau des élèves un outil pérenne en envisageant notamment la relève de l’année suivante par des volontaires motivés prêts à s’investir.

Objectifs pédagogiques

À l’issue de l’accompagnement, chaque élève / étudiant sera capable :
➔ D’expliquer le fonctionnement d’une association loi 1901.
➔ D’utiliser des éléments de méthodologie de projet (Enquête, diagnostic, formulation d’objectifs, échéancier, coordination, communication, réalisation, évaluation) utiles au développement du projet individuel d’insertion.
➔ De réaliser au moins un projet collectif stimulant qui servirait de base pour les années suivantes.
➔ D’animer une réunion (ODJ, timing, utilisation d’outils ludiques, compte-rendu) en mettant en pratique les bases de la communication non violente (distinguer jugements et faits, travail sur les représentations, modalités de prise de parole), pour envisager de s’investir dans les associations étudiantes.
➔ De gagner en responsabilité en tutorant de futurs volontaires prêts à prendre la relève du BDE.
➔ De s’auto-évaluer sur la progression de ses compétences employabilité (référentiel ICEA).

Méthode pédagogique

La co-animation est nécessaire du fait de la méthode employée par Educalud’, à savoir :

➔ La mise en place d’une pédagogie active et différenciée.

Elle permettra d’impliquer tous les élèves et de prendre en compte la singularité de chacun.

➔ L’animation par des outils ludiques

Pour faciliter les apprentissages et garantir l’implication
des élèves.

➔ Des temps de travail en sous-groupes

Afin que les élèves mettent directement en pratique les outils et méthodes présentées pendant les ateliers.

➔ L’élève/étudiant acteur du projet

Cela est nécessaire pour ne pas “faire à la place de”. L’élève est accompagné pour être maître du projet et responsabilisé.Il est souhaitable que les élèves puissent d’appuyer sur des enseignants référents qui participent auxateliers. Cela étant, en dehors des ateliers, l’équipe d’Educalud’ sera réactive par mail pour répondre
aux interrogations des élèves/étudiants.

➔ Une évaluation constante pour mieux répondre aux questions des stagiaires

Par des objectifs opérationnels évaluables après chaque séquence, notamment par des mises en situation (simulation d’entretien, simulation de jeux coopératifs) et par une réactivation systématique d’un jour sur l’autre pour ne pas oublier les apprentissages de la veille.

Programme pédagogique

Educalud’ propose de scinder les volontaires en 2 groupes sur les 4 premiers ateliers afin de réaliser 2 objectifs complémentaires :
– Créer juridiquement le BDE sous forme associative (G1)
– Mettre en place 1 ou plusieurs projets afin de lancer le BDE (G2)L’atelier 5 marquera l’AG constitutive du BDE. Elle se déroulera donc en plénière et
n’importe qui, élève, encadrant ou parent, pourra y participer.

G1 Atelier 1 : Créer la dynamique de groupe et apprendre à bien communiquer en groupe

Séquence 1 : J’apprends à connaître mes camarades
Objectif opérationnel : Je présente au groupe un camarade sous la forme d’un portrait chinois.
Séquence 2 : J’exprime mes attentes
Objectif opérationnel : J’exprime au moins une attente dans le projet BDE.
Séquence 3 : Je distingue un fait d’un jugement
Objectif opérationnel : Je participe aux jeux “combien c’est beaucoup?” et “jugement ou fait ?”
Séquence 4 : Nous adoptons des modalités de prise de parole
Objectif opérationnel : En sous groupe, nous proposons au moins 3 règles pour prendre la parole en collectif.

G1 Atelier 2 : Adopter une charte d’engagement et définir les valeurs du BDE

Séquence 1 : Réactivation sur la prise de parole
Objectif opérationnel : Je sais citer une des modalité de prise de parole définie lors de l’atelier 2.
Séquence 2 : A quoi sert un BDE ?
Objectif opérationnel : En sous-groupe, je définis avec mes camarades au moins trois missions pour
notre BDE.
Séquence 3 : Nous définissons les valeurs du BDE
Objectif opérationnel : En sous-groupe, nous écrivons les 5 commandements pour un “BDE pour tous les élèves”. En plénière, 10 commandements seront retenus à l’issue d’un vote pour définir la charte d’engagements.

G1 Atelier 3 : Comprendre le fonctionnement associatif

Séquence 1 : Réactivation sur la charte d’engagement
Objectif opérationnel : En sous-groupe, nous pouvons dessiner et faire deviner 2 engagements pris lors de l’atelier 2.
Séquence 2 : J’exprime la représentation que j’ai des associations
Objectif opérationnel : Chaque élève participe à un photolangage sur ce que sont les associations pour lui.
Séquence 3 : Je vérifie mes connaissances sur le monde associatif
Objectif opérationnel : Chaque élève participe à un quizz sur les associations
Séquence 4 : Nous définissons les grandes étapes de la création du BDE
Objectif opérationnel : Après un rapide brainstorming en plénière, chaque sous-groupe est chargé d’effectuer des recherches sur une des étapes de la création du BDE.

G1 Atelier 4 : Rédiger les statuts du BDE

Séquence 1 : Nous présentons le fruit de nos recherches
Objectif opérationnel : Chaque sous-groupe présente une des étapes de la création du BDE sur le plan réglementaire (Rédaction des statuts, AG constitutive, formalités administratives, gestion quotidienne).
Séquence 2 : Nous déterminons les éléments nécessaires à la rédaction des statuts
Objectif opérationnel : Je participe à un brainstorming pour lister l’ensemble des articles à faire apparaître dans les statuts du BDE.
Séquence 3 : Nous rédigeons les articles des statuts du BDE
Objectif opérationnel : En sous-groupe et en nous inspirant d’associations existantes, nous rédigeons de 2 à 4 articles adaptés à notre BDE à partir de questions posées par les animateurs.
Séquence 4 : Nous préparons un ODJ pour l’AG constitutive
Objectif opérationnel : Je participe à un brainstorming sur ce qu’est un ordre du jour et nous définissons les points à aborder lors de l’atelier 5

G2 Atelier 1 : Créer la dynamique de groupe et apprendre à bien communiquer en groupe

Séquence 1 : J’apprends à connaître mes camarades
Objectif opérationnel : Je participe à l’animation d’un jeu d’inter-connaissance.

Séquence 2 : J’exprime mes attentes

Objectif opérationnel : J’exprime au moins une attente dans le projet annuel.
Séquence 3 : Je participe à la création du cadre d’intervention
Objectif opérationnel: En sous-groupes, nous notons 3 règles à respecter lors des ateliers.
Séquence 4 : Je choisis avec mes camarades 3 projets qui seront soumis à un vote
Objectif opérationnel :En plénière, je participe au brainstorming sur les idées de projet annuel et vote à main levée pour en choisir 3 qui seront soumis à un vote à bulletin secret.

G2 Atelier 2 : Formuler un objectif

Séquence 1 : Je dessine un projet et une règle vues à l’atelier 1
Objectif opérationnel : Je réactive ce que j’ai appris la dernière fois.
Séquence 2 : Nous votons pour le projet annuel
Objectif opérationnel : Je participe à l’élection du projet annuel qui sera sélectionné.
Séquence 3 : Je formule un objectif
Objectif opérationnel : J’ai participé à l’animation d’un jeu ludique qui me permet de mieux cerner ce qu’est un objectif.
Séquence 4 : Je commence à formuler des objectifs pour le projet annuel
Objectif opérationnel : En sous-groupes, nous écrivons des objectifs réalisables pour le projet annuel.

G2 Atelier 3 : Se donner les moyens de ses objectifs

Séquence 1 : Je réactive ma mémoire sur les ateliers précédents
Objectif opérationnel : En sous-groupe, nous pouvons écrire une énigme sur une règle du cadre d’intervention et faire un rébus sur une donnée-clé concernant les objectifs et les faire deviner aux autres.
Séquence 2 : J’exprime mes savoirs-êtres afin de créer des “commissions-objectif” complémentaires pour le projet annuel.
Objectif opérationnel : Je fais l’acrostiche de mon prénom avec des adjectifs qualificatifs qui me correspondent.
Séquence 3 : Je commence à réfléchir à des moyens à mettre en place pour la réalisation du projet annuel
Objectif opérationnel : En sous-groupe, nous écrivons des moyens à mettre en place pour réaliser notre objectif-référence.

 G2 Atelier 4 : Se répartir les tâches à réaliser

Séquence 1 : Je réactive ma mémoire sur les qualités de chacun
Objectif opérationnel : J’écris sur un bout de papier un adjectif qualificatif pertinent sur mon voisin de gauche qui, si possible, était dans son acrostiche et lui donne.
Séquence 2 : Nous formons des “commissions-objectif” complémentaires en fonction de nos savoirs-êtres
Objectif opérationnel : Je participe à la répartition du groupe dans un objectif de complémentarité.
Séquence 3 : Nous commençons à travailler une frise chronologique des tâches à faire.
Objectif opérationnel : Par “commission-objectif” , nous créons notre échéancier des tâches à faire.
Séquence 4 : Nous évaluons la prestation
Objectif opérationnel : Je remplis la fiche d’évaluation d’Educalud’ et je fais mon bilan personnel.

G1/G2 Atelier 5 : Créer officiellement le BDE lors de l’AG constitutive

Séquence 1 : Nous présentons et adoptons les statuts
Objectif opérationnel : Nous relisons les articles proposés par chaque groupe. Nous soumettons au vote chaque article et les validons par un vote ou les modifions si besoin.
Séquence 2 : Nous désignons des administrateurs
Objectif opérationnel : Nous participons à l’élection du bureau associatif et décidons de nos représentants.
Séquence 3 : Nous désignons des dirigeants
Objectif opérationnel : Nous élisons nos dirigeants parmi les délégués aux fonctions inscrites dans les statuts (ex : Président, trésorier, secrétaire, etc.)
Séquence 4 : Nous réalisons les formalités administratives d’inscription
Objectif opérationnel : Nous validons en plénière le CR de l’AG constitutive et désignons 2 groupes d’élèves responsables de la déclaration en Préfecture et au Journal Officiel.

G1/G2 Atelier 6 : Valoriser les projets menés dans le cadre du BDE et prévoir le passage de relai.

Cet atelier pourra avoir lieu en dehors de l’établissement afin de communiquer sur la dynamique générée par la création du BDE.

Séquence 1 : Nous présentons les projets menés dans le cadre du BDE

Objectif opérationnel : Chaque commission aura présenté son projet et les actions concrètes qui ont été mises en place.

Séquence 2 : Nous organisons le passage de relais
Objectif opérationnel : Chaque membre du BDE aura participé à la création d’une présentation du BDE afin d’intéresser et de mobiliser d’autres élèves à la rentrée prochaine.
Séquence 3 : J’évalue ma progression et l’accompagnement d’Educalud’
Objectif opérationnel : Je complète le questionnaire d’évaluation à chaud de l’accompagnement et je cite :
➔ Ma plus grande réussite,
➔ Le moment du projet ce qui m’a le plus marqué,
➔ La compétences que j’ai le plus développé,
➔ L’influence qu’a eu le projet sur mon projet professionnel

Public

Les élèves volontaires s’engageront dans la constitution du BDE.
N’importe quel élève volontaire pourra participer aux actions de l’association (cette disposition devra figurer dans les statuts du BDE).

Durée

6 créneaux de 2h espacées de 2 semaines minimum entre chaque afin que les élèves digèrent leurs apprentissages et puissent avancer dans leur projet entre chaque atelier. Soit 12h au total.

Lieu

Les ateliers auront lieu au sein de l’établissement scolaire. Le lycée prévoit donc la mise à disposition de salles de travail.

Ressources

https://www.education.gouv.fr/creer-et-gerer-une-maison-des-lyceens-8258
https://juniorassociation.org/index.php
https://www.associations.gouv.fr/IMG/pdf/etre_jeune.pdf

Submit your review
1
2
3
4
5
Submit
     
Cancel

Create your own review

Educalud
Average rating:  
 0 reviews